Une sacrée "locomotive" qui mène un train d'enfer !

Et ce n'est même pas un ancien cheminot qui se retrouve depuis 2005 aux commandes de "l'amicale des cheminots pour la préservation de la 141 R 1126". Sous ce nom de code chiffré se cache une "belle américaine", une locomotive née en 1946 à Shenectady aux Etats-Unis. Pour le grand public elle est mieux connue sous son appellation commerciale « LE TRAIN À VAPEUR DE TOULOUSE ».

Avec 11 autres survivantes éparpillées un peu partout, et grâce à la passion de nombreux bénévoles aux petits soins de cette magnifique machine, la locomotive fait prendre l'air à 11 voitures jalousement entretenues. A la demande ou programmées comme en cette fin d'année, de nombreuses sorties au départ de Toulouse font la joie des anciens, souvent accompagnés de leurs petits-enfants. Une manière de leur montrer comment était la vie de leur temps et leur transmettre la mémoire en "roulant des mécaniques".

Michel BOUCHE, président de cette belle aventure n'est pas un nostalgique du métier. Il en a fait un, tout différent, en entrant dans la Banque après avoir obtenu le brevet professionnel de comptable-mécanographe pour lequel un rapport d’admission était nécessaire. Sujet choisi ? L'évolution des Transports en Commun. Une entrée en matière prémonitoire. Sa carrière pourtant s'est déroulée dans le cadre bancaire, successivement caissier, chargé de clientèle, directeur d'agence, responsable du développement en terminant au contrôle de gestion.

Le hasard de la vie lui a bien fait quelques clins d'œil en direction de voies différentes et … ferrées. Il lui est arrivé d'actionner les barrières d'un passage à niveau mais plus sérieusement, il a eu la chance de monter à bord d'une locomotive du fameux Capitole qui reliait Toulouse à Paris. Une expérience qui va le marquer et qui se répétera à plusieurs reprises. De là à entrer d'une manière très conviviale dans le monde des cheminots, les roulants, un monde et une culture professionnelle, et d'en partager la passion, il n'y avait qu'un pas que Michel a franchi sans hésitation.

C'est de cette passion, née d'une fréquentation amicale avec ces métiers, qu'est née sa vocation. Depuis 2005 donc, Michel, après la banque, a reconstruit tout un monde vivant autour de la conservation d'une pièce de musée, la locomotive 141 R 1126. Il est depuis cette date le Président de cette association et gère ce patrimoine vivant et roulant en accordant  beaucoup de son temps de retraite. Il s'y trouve parfaitement à l'aise en compagnie de personnes dont c'était le métier et il le raconte avec le talent de celui qui a tout appris par passion. Une belle intégration, réussie à un âge ou d'autres aspirent au calme et aux loisirs.

Cette association a pour ambition d'être ouverte sur le public et c'est bien pour cela qu'elle entretient et fait rouler ces véhicules. Cela nourrit la mémoire des plus anciens et, qui sait, fera éclore, dans l'esprit des très jeunes, des vocations pour la belle ouvrage mécanique. Quand hasards et curiosités se conjuguent comme sur le chemin de Michel.


Vous voulez en savoir plus le site internet  de l'association est à votre disposition :

www.trainvapeur-toulouse.fr


Tables d'Hôtes Numériques 

Chaque vendredi de 14h à 16h.

 

 

Regardez la vidéo de présentation : Cliquez